Commune touristique Station de Flaine

Vous êtes ici : Accueil > Découvrir > Patrimoine naturel

Patrimoine naturel

  • Publié : 27 janvier 2010
  • Mis à jour : 25 avril 2022

Les grottes de Balme :

Cette grotte a déjà eu son heure de célébrité au XVème siècle, elle fut l’objet de la curiosité des voyageurs. A ce jour, elle est toujours explorée par les amateurs de spéléo.

Les Cascades :

La cascade d’Orlier qui tombe de la falaise face au cimetière en provenance d’Arâches les Carroz. La cascade d’Arpenaz à la limite de Sallanches qui provient de l’eau qui s’est engouffrée dans les cannelures du désert de Platé et qui ressort sous forme de cascade.

Les Falaises de Magland :

Ces formidables falaises qui dominent Magland au levant sont percées de grottes dont les fouilles récentes (haches en pierre polie, épingle et plaques décorées en os, objet de bronze) jointes aux nombreux toponymes d’origine prélatine attestent l’occupation ancienne. Les pièces de monnaie ainsi que les fragments de poterie mis au jour confirment également une utilisation du site durant l’époque romaine de Ier au Vème siècles.
Le nom de Magland est probablement préromain.

Le désert de Platé :

Situé au-dessus de Flaine, accessible par le téléphérique des Grandes Platières, cet immense plateau calcaire (40 Km) culmine à 2500 m. Brisé et fissuré en tous sens, il ressemble à un immense glacier de pierres très spectaculaire, formant un plateau karstique. Il vous offre une superbe vue sur la chaîne du Mont-Blanc, les Dents Blanches, le Tenneverge et la chaîne des Fiz.

Falaise des chalets de Platé :

Du bord de la falaise, vous apercevrez la vallée de l’Arve.

Escalade :

Différents rochers d’escalade sont aménagés à Arâches.
Renseignements au bureau des guides tel : 04 50 90 06 55

Chemin de l’Arve :

https://riviere-arve.org/sm3a-syndicat-mixte-d-amenagement-de-l-arve-et-de-ses-affluents/chemin-de-l-Arve-du-Leman-au-Mont-Blanc/chemin-de-l-Arve-cluses-sallanches


Ligne maginot :

Vous pensez principalement aux fortifications construites sur la frontière du nord-est. Mais savez-vous que cette ligne de défense, qui s’étend jusqu’au sud-est, passe par notre commune ?

La situation géographique de Magland, avec cette vallée qui se resserre, était un emplacement idéal pour un barrage défensif. Entre octobre 1939 et mai 1940, les soldats du 107ème bataillon de chasseurs alpins ont construit plusieurs ouvrages : blockhaus, ouvrages cavernes, abris de troupe. Ces vestiges, présents aussi bien en rive droite près des hameaux d’Oex et La Rippaz, qu’en rive gauche de l’Arve, vers Gravin et sous Saxel, illustrent la stratégie de défense par tir croisé de mitrailleuses mise en place sur notre territoire.

Maginot abri de troupe

Blockhaus

Ce patrimoine est là, juste à côté de chez nous, et n’attend plus qu’un joli sentier illustré et expliqué pour être mis en valeur et nous raconter son histoire.